Communiqué conjoint de Stéphane Perrin, Honoré Puil et de Christophe Martins sur la question de la rocade rennaise


Le débat qui s’est ouvert à propos de la rocade rennaise a le mérite de mettre au premier plan un sujet au cœur des préoccupations des habitants quant à leurs déplacements et de notre territoire.

La congestion croissante du trafic sur la rocade nous impose collectivement de réfléchir à des solutions globales et concrètes. Nous sommes confrontés à un phénomène de périurbanisation plus marqué que dans les autres régions ce qui implique des mobilités contraintes importantes. La question du développement de l’ouest de la Métropole est aussi posée.

Ignorer le sujet, alors que le temps d’accès à la Métropole pour ceux qui y travaillent mais n’y habitent pas s’accroît, ne fera que creuser le fossé entre la ville centre et les autres territoires faisant le lit des égoïsmes territoriaux et des populismes.

La réponse idéologique des élus écologistes rennais appelant le Département à mettre des moyens pour les Rennais en ignorant les autres en est l’illustration sans parler de l’exploitation purement politicienne qu’en fait la droite rennaise.

Nous avons atteint les limites d’une gestion des politiques par les différentes collectivités chacune dans les limites de leurs compétences (routes, transports, urbanisme) et de leur territoire. L’Etat, en charge de la gestion de la rocade, doit aussi au premier chef prendre ses responsabilités.

Il convient, d’une part, de proposer dans l’immédiat des solutions concrètes (ex : travail sur les temps, circulation des cars sur les bandes d’arrêt d’urgence…). Il faut, d’autre part, penser ces sujets globalement. C’est la vocation de la Breizh Cop initiée par le Conseil régional, qui a vocation à recueillir les contributions des acteurs publics et privés pour construire la Bretagne équilibrée de demain.

Honoré PUIL, président du groupe radical de la ville de Rennes et Rennes Métropole

Christophe MARTINS, président du groupe radical au Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine

Stéphane PERRIN, président du groupe radical au Conseil régional de Bretagne

PRÉCÉDENT Session des 15-16-17 février 2018 du Conseil Régional - Politique générale - Intervention de Stéphane Perrin
SUIVANT Bretagne, retour sur le budget 2018 par Stéphane Perrin

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × deux =