La laïcité, notre bien commun

laïcité, appel des 113, loi de 1905

Dans un contexte social très perturbé, le président de la République a fait des annonces pour le moins étonnantes qui sont plus de nature à raviver les tensions qu’à les apaiser. Dans le cadre de l’annonce du grand débat national, il a annoncé comme thème de discussion l’immigration faisant un lien pour le moins dangereux avec la question de la laïcité. Il semble que l’exécutif ait rapidement fait marche arrière devant ce qui apparaissait au mieux comme un moyen de décentrer le débat par rapport au coeur des revendications (le pouvoir d’achat), au pire comme une stratégie de pourrissement de ce même débat.

Reste la question de la révision de la loi de 1905 envisagée pour mettre fin à ce qui apparaîtrait comme une inégalité de traitement entre les religions. Comme le rappellent très bien le collectif d’organisation et de militants attachés à la laïcité dans un appel contre une telle révision, la loi de 1905 contient déjà toutes les dispositions propres à assurer la liberté de conscience, la police des cultes ou l’organisation de leur financement.

Modifier la loi de 1905, c’est donc prendre le risque de l’affaiblir pour satisfaire on ne sait trop quelle revendication. Plus que jamais dans un monde fracturé, la laïcité est un principe fondamental pour garantir le respect des libertés individuelles. Gardons nous d’y porter atteinte.

J’ai signé la pétition du collectif : https://www.change.org/p/president-clr-laicite-republique-org-appel-des-113-ne-modifiez-pas-la-loi-de-1905-de-s%C3%A9paration-des-eglises-et-de-l-etat?fbclid=IwAR0REpXu_EA96B-_H8plfdDGBxNPQJihztvTv5nX92hrz8fUr9OwoNzxoyE

PRÉCÉDENT Gilets Jaunes : Communiqué de la Fédération Ille-et-Vilaine du Mouvement Radical
SUIVANT Abandon du projet Sémaphore : le retour à la raison

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 4 =